Biographie

16eédition | 2021

Olivier Balazuc

Olivier Balazuc

Auteur, comédien, chanteur

Auteur, metteur en scène comédien.

Après des études de Lettres, il est formé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique (promotion 2001).

À sa sortie, il entame un compagnonnage artistique avec Olivier Py, en tant que comédien, assistant à la mise en scène et dramaturge : Le Soulier de satin de Claudel (2003-2009), Les Vainqueurs (2005), Illusions comiques (2006), Roméo et Juliette de Shakespeare (2011). Il coécrit avec lui L’Énigme Vilar, joué dans la Cour d’honneur du Palais des papes à l’occasion du 60e anniversaire du Festival d’Avignon (2006) et travaille avec de nombreux metteurs en scène tels Clément Poirée, Christian Schiaretti, Volodia Serre, Laurent Hatat, Richard Brunel, Véronique Bellegarde…

En 2002, il adapte et met en scène L’Institut Benjamenta de Robert Walser et fonde sa compagnie, « La Jolie Pourpoise », avec laquelle il monte des textes de répertoire (Labiche, Genet), des auteurs contemporains (Levin, Chauvier), ainsi que ses propres pièces, toutes publiées chez Actes Sud-Papiers.

Depuis 2010, il est membre du collectif artistique de la Comédie de Valence, pour lequel il écrit Le Silence du Walhalla, mis en scène par Richard Brunel (2013).

Ses mises en scène mettent à l'honneur des textes souvent contemporains, Levin, Walser, ou encore les écrits de l'anthropologue Eric Chauvier ; ainsi que ses propres pièces.

C'est en tant qu'auteur et metteur en scène qu'il se tourne vers le jeune public, considérant la littérature jeunesse comme « un point d'arrivée pour un auteur ». Pour le théâtre, il écrit et met en scène L'Ombre amoureuse (2011), et pour l'opéra, L'Enfant et la Nuit sur une musique de Franck Villard (2012), Je fais ce qui me chante, une commande du Festival d’Aix-en-Provence à l’occasion de l’année Poulenc (2013) et Little Nemo (avec Arnaud Delalande) sur une musique de David Chaillou (2017).

Ses pièces, dont L'Imparfait (2015), sont publiées chez Actes Sud-Papiers, et un premier roman, Le Labyrinthe du traducteur, est paru aux Belles Lettres/Archimbaud (2010).

Aux estivales-musicales, il a fait voyager le public de l’église de Chaindon sur la Route 66, en compagnie des Johnstone (2016).